Journée EQUISEP #2 :
le bonheur à cheval ! (vidéo)

Ce dimanche 30 juin 2019, de nombreuses personnes étaient rassemblées pour l’évènement EQUISEP à Comines, près de Lille, au centre équestre de Timborne.

C’est la deuxième édition organisée et le concept séduit !
Le soleil était au rendez-vous, les patients et leurs accompagnants aussi, mais également les médecins avec la présence du Professeur Patrick Hautecoeur, neurologue, et du Docteur Cécile Donzé, spécialiste en médecine physique et de réadaptation, le réseau PARC SEP et l’Association Française des sclérosés en plaques.


Les patients ont ainsi pu s'initier à la pratique de l’équitation et à la découverte du cheval.

La SEP et l'équitation

L'hippothérapie est la rééducation par le cheval et se destine aux personnes souffrant d'un handicap quel qu'il soit. Elle se pratique dans des clubs adaptés, avec un moniteur ou monitrice formé(e) au handicap et des chevaux tràs doux qui ont l'habitude d'avoir un cavalier handicapé.

« Je suis cavalière depuis que j'ai 5 ans et je m'occupe de SEP depuis 20 ans », détaille le Dr Cécile Donzé. « Je veux montrer aux patients que c'est possible de faire du cheval avec une SEP ! Quand on est au pas, cela reproduit le mouvement de la marche humaine mais aussi les mouvements dans les trois plans de l'espace (haut-bas, droite-gauche, avant-arrière). Cela envoie des informations au cerveau et rééduque le patient qui monte. On se rend compte à quel point c'est un outil de rééducation génial. »

Résumé de la journée

Nathalie Renard, la directrice du centre équestre attendait les cavaliers du jour pour 14H00 avec en guise d’ouverture, une démonstration en musique sous forme de carrousel réalisé par des cavaliers bénévoles. Les doutes et l’appréhension sont alors déjà un peu dissipés et divers ateliers sont mis en place pour les patients :
- Atelier « brossage et pansage » pour en apprendre un peu plus sur le cheval,
- Atelier « familiarisation avec le cheval » en marchant à côté de lui,
- Atelier « monter à cheval » pour ceux qui souhaitent passer à la pratique.

Chaque atelier est encadré par des bénévoles du centre équestre. Il existe du matériel adapté pour les personnes présentant un handicap, cela peut-être une selle renforcéée au niveau du maintien dorsal pour les patients présentant des troubles de l’équilibre par exemple, un monte pied pour ceux ayant des problèmes de rigidité afin de faciliter l’installation sur le cheval ou encore pour les personnes en fauteuil roulant un système de levier pour les installer sur la selle.

« Il est certain que l’activité physique rend beaucoup service aux patients, notamment sur le symptôme de la fatigue. Plus on en fait, moins on est fatigué, contrairement à ce que l’on pourrait penser » témoigne le Professeur Patrick Hautecoeur.

La bonne humeur, les rires et l'émotion ont été au rendez-vous. Anciens cavaliers ayant abandonné l'équitation à cause de la SEP ou né, patients ou proches, tous ont monté ensemble et partagé quelques heures de pur bonheur : « Les gens étaient en confiance, et à cheval on ne faisait plus la différence entre les patients et les aidants », s'enthousiasme le Dr Donzé. C'était une journée très forte, avec de nombreux moments plein d'émotions. »

Il est donc certain que l’équitation a de nombreuses vertus mais la plus importante d'entre elles, est probablement qu'elle rend heureux... Tout simplement !

Publié le : 01/10/2019

Restez informé

Chaque mois, un compte rendu
de l’actu Sep-Ensemble dans votre boite mail.