Comprendre la SEP

« Le système nerveux central (SNC)
est l’ensemble formé par le cerveau… »

Comprendre la SEP

« Le système nerveux central (SNC) est l’ensemble formé par le cerveau… »

Aidants - Définition

« Quel que soit le nom
qu'on leur attribue… »

 

 

La rééducation orthophonique pour ne plus faire de fausses routes

Fausses routes et rééducation orthophonique

Le Dr Hichem Khenioui, du Service de Médecine Physique et de Réadaptation des Hôpitaux de l’Institut Catholique de Lille, explique en quoi consiste la rééducation orthophonique.

Si vous êtes sujet à des fausses routes, il est important d’en parler avec votre médecin. Il sera ainsi en mesure de vous prescrire un « bilan orthophonique », à réaliser à l’hôpital ou en cabinet libéral.

Le bilan consiste en une évaluation des différentes étapes de la déglutition.

L’orthophoniste commencera ainsi par évaluer votre posture. En effet, la position du corps et de la tête joue un rôle primordial pour une déglutition normale ; une mauvaise posture peut facilement provoquer une fausse route. L’orthophoniste abordera également avec vous les conditions dans lesquelles vous prenez vos repas afin de rechercher des éventuels éléments de distraction : l’ambiance est-elle calme ou bruyante, est-ce que vous regardez la télé en mangeant, est-ce que vous parlez pendant les repas, etc. ? Ces aspects peuvent paraître anodins mais ils ont leur importance, les fausses routes étant favorisées par tout ce qui peut distraire l’attention.

Ensuite, l’orthophoniste va évaluer vos possibilités de déglutition aux différentes étapes de celle-ci par une « mise en situation ». Celle-ci consiste à vous faire boire de l’eau et manger différents aliments. Ce bilan permettra à l’orthophoniste de déterminer quels sont exactement les troubles rencontrés et leur origine probable. Ainsi, il est en mesure de proposer une prise en charge adaptée. Celle-ci vise à la fois à prévenir les fausses routes, à gérer leurs conséquences et à améliorer vos capacités de déglutition par une rééducation spécifique ou des exercices à réaliser à votre domicile. Des modifications de votre alimentation seront sans doute nécessaires, aussi bien au niveau de la préparation des repas que de la manière de les prendre.

Conseils et adaptation

Dans un premier temps, l’orthophoniste vous donnera une série de conseils concernant l’ambiance de vos repas et sur votre posture. Si le défaut de posture est expliqué par un autre problème, par exemple une tenue insuffisante du tronc du fait d’un relâchement des muscles abdominaux, il sera possible d’y remédier en réalisant un travail spécifique avec votre kinésithérapeute. Si le problème de posture est en lien avec votre installation, votre médecin vous orientera vers une consultation spécialisée en médecine physique et de réadaptation où vous serez en mesure de consulter un ergothérapeute. Ce dernier vous proposera des aides techniques nécessaires pour une meilleure posture pendant la prise des repas.

Lorsque les troubles de la déglutition sont favorisés par la texture de certains aliments (par exemple le riz, la semoule, le pain, les légumes crus, etc.), l’orthophoniste vous indiquera comment adapter votre alimentation.

Les textures recommandées peuvent être :

  • texture lisse, ne comportant aucun morceau, grumeau, fil ou grain. Ce type de texture se présente comme du fromage blanc ;
  • texture moulinée ou mixée, qui consiste à réduire en purée les légumes et à hacher la viande ;
  • texture hachée, permettant de pouvoir écraser très facilement les légumes entiers et la viande avec la fourchette ou dans la bouche ;
  • texture épaissie, qui consiste à ajouter des épaississants permettant de rendre moins liquide les soupes, boissons, etc. Certaines textures trop sèches peuvent être liées avec des bouillons ou des sauces afin de les humidifier et les rendre plus souples et onctueuses.

Une mise au point avec une diététicienne peut être nécessaire afin de réaliser une enquête diététique et vous conseiller au mieux quant à votre apport énergétique quotidien pour prévenir la dénutrition et la perte de poids ; par exemple en remplaçant les aliments déconseillés par d’autres pour avoir un apport calorique équivalent.
Attention, à ne pas bannir le plaisir de manger ! N’oubliez pas que la vue, l’odorat et le goût participent au plaisir.

Stimuler la sensibilité

Au-delà des conseils donnés sur la posture et les textures alimentaires, la rééducation orthophonique consiste également à stimuler et renforcer la musculature bucco-faciale. Le travail peut commencer par des massages décontracturants pour bien débuter la séance de rééducation. Différents exercices de renforcement musculaire pourront ensuite être réalisés. Ils permettent d’améliorer les différents temps de déglutition, notamment la mastication et la propulsion du bol alimentaire.

La rééducation vise également à stimuler la sensibilité à l’intérieur de la bouche. Pour cela, l’orthophoniste pourra avoir recours par exemple à des bâtonnets de glace, de saveurs différentes, afin de stimuler les récepteurs sensitifs au niveau des joues et sous la langue. Ces stimulations permettent de mieux percevoir les textures alimentaires. Bien évidemment, cette liste d’exercices n’est pas exhaustive et tout orthophoniste est libre du choix de la rééducation à proposer.

Une intervention prise en charge

Prescrite par votre médecin référent, l’intervention de l’orthophoniste est prise en charge par l’assurance maladie. La rééducation orthophonique peut être intégrée dans une prise en charge plus globale si vous avez d’autres troubles (des difficultés à parler ou à articuler, un problème de voix ou du souffle par exemple). Le nombre de séances est déterminé en fonction de chaque personne et du bilan des troubles.

Tout orthophoniste est en mesure de réaliser un bilan de déglutition et une rééducation adaptée. Il peut s’agir d’un professionnel exerçant à l’hôpital ou en ville. Le plus simple est de demander à votre médecin qui vous orientera au mieux.

Publié le : 09/07/2015 - Mis à jour le : 29/03/18

Restez informé

Chaque mois, un compte rendu
de l’actu Sep-Ensemble dans votre boite mail.