Journée EQUISEP : une dose de bonheur
à cheval !

Grâce à l'initiative du Dr Cécile Donzé, une cinquantaine de patients souffrant d’une SEP et leurs proches ont pu s'initier au cheval au centre équestre du Timborne.

L'hippothérapie est la rééducation par le cheval et se destine aux personnes souffrant d'un handicap quel qu'il soit. Elle se pratique dans des clubs adaptés, avec un moniteur ou monitrice formé(e) au handicap et des chevaux très doux qui ont l'habitude d'avoir un cavalier handicapé.

Le 23 septembre dernier, ni une ni deux, des patients souffrant d'une SEP et leurs proches ont pu monter à cheval, sous la pluie mais dans la joie et la bonne humeur !

«Je suis cavalière depuis que j'ai 5 ans
et je m'occupe de SEP depuis 20 ans »
Dr Cécile Donzé.

D'après le Dr Donzé, le cheval est un animal très soucieux de la santé de celui qui le monte. Les grands poneys se sont en effet avérés très doux, calmes et attentifs aux cavaliers.

« Je voulais montrer aux patients que c'était possible de faire du cheval même avec une SEP ! Quand on est au pas, cela reproduit le mouvement de la marche humaine mais aussi les mouvements dans les trois plans de l'espace (haut-bas, droite-gauche, avant-arrière). Cela envoie des informations au cerveau et rééduque le patient qui monte. »

De plus, le mouvement impulsé par le cheval permet au patient de se redresser naturellement, même quand qu'ils n'arrivent plus à le faire debout : « C'est impressionnant », confie-elle. « Quand on monte, on se rend compte à quel point c'est un outil de rééducation génial ».

Sourires et émotions

Si le temps n'était pas de la partie, la bonne humeur, les rires et l'émotion ont été au rendez-vous. Anciens cavaliers ayant abandonné l'équitation à cause de la SEP ou néophytes, patients ou proches, tous ont monté ensemble et partagé quelques heures de pur bonheur : « Les gens étaient en confiance, et à cheval on ne faisait plus la différence entre les patients et les aidants », s'enthousiasme le Dr Donzé.

«C'était une journée très forte,
avec de nombreux moments plein d'émotions »
Dr Cécile Donzé.

Une jeune fille de 25 ans, diagnostiquée avec une SEP depuis 5 ans, avait ainsi arrêté l'équitation à cause de difficultés de la marche. Une fois sur le cheval, elle est partie au trot puis au galop et elle est restée deux heures sur son cheval, aux anges. Elle a remercié le Dr Donzé de cette très jolie phrase : « C'est la première fois en 5 ans que je vais m'endormir avec le sourire... ».

L'équitation a de nombreuses vertus mais la plus importante d'entre elles est probablement qu'elle rend heureux... Tout simplement !

Pour en savoir plus :

Publié le : 07/11/2018 Mis à jour le : 07/11/2018

Restez informé

Chaque mois, un compte rendu
de l’actu Sep-Ensemble dans votre boite mail.