Comprendre la SEP

« Le système nerveux central (SNC)
est l’ensemble formé par le cerveau… »

Comprendre la SEP

« Le système nerveux central (SNC) est l’ensemble formé par le cerveau… »

Aidants - Définition

« Quel que soit le nom
qu'on leur attribue… »

 

 

Les éléments du diagnostic

Le diagnostic de la sclérose en plaques repose avant tout sur l'apparition de symptômes neurologiques liés à la présence de plaques au niveau du SNC...

Le diagnostic de sclérose en plaques (SEP) prend en compte les éléments suivants :

  • la présence de lésions multiples, disséminées à différents niveaux du système nerveux central (« dissémination dans l’espace ») ;
  • une évolution dans le temps, sur plusieurs épisodes (« dissémination dans le temps ») ;
  • un contexte d’inflammation.

Sur le plan clinique, le neurologue fera le diagnostic en fonction :

  • des symptômes décrits par son patient ;
  • et de leur apparition dans le temps, soit sous forme de poussées différentes, soit de façon continue.

Si la clinique n’est pas suffisante, certains examens complémentaires peuvent aider à établir le diagnostic, en particulier :

  • l’imagerie par résonance magnétique, l’IRM, qui permet de visualiser les plaques au sein du système nerveux central et d’étudier leur évolution dans le temps ;
  • la ponction lombaire, qui permet de rechercher des signes d’inflammation dans le liquide céphalo-rachidien.

Par le passé, le diagnostic reposait sur la survenue de 2 épisodes bien distincts (2 poussées), correspondant à une atteinte de territoires nerveux différents (donc des symptômes différents). Aujourd’hui, grâce au développement de l’imagerie, il est possible de faire un diagnostic plus précoce, parfois dès la première poussée.

Interview du Pr Thibault Moreau

Où en est-on dans la prise en charge du diagnostic de la SEP ?

Publié le : 24/03/17 Mis à jour le : 29/03/18

Restez informé

Chaque mois, un compte rendu
de l’actu Sep-Ensemble dans votre boite mail.