LA CONSTIPATION ET LA SEP

Comment vaincre la constipation ?

La constipation est un symptôme très fréquent dans la sclérose en plaques1. Certains facteurs tels que la diminution de la mobilité et de l'activité physique favorisent ce trouble du transit, tout comme une restriction de l'apport en liquides. Les médicaments prescrits peuvent également altérer le bon fonctionnement des intestins. Quels sont les moyens de remédier à la constipation ?

La première chose à faire est d’en parler à votre médecin, il vous conseillera des solutions afin de changer votre mode de vie (alimentaire et sportif). L’hygiène de vie est fondamentale dans la lutte contre la constipation : une activité physique régulière est vivement conseillée ainsi qu’une bonne alimentation ! Mais quels aliments choisir ? Quelle eau préférer ?

« Mode de vie anti-constipation » :

• Une bonne hydratation est indispensable, environ 2 litres d’eau par jour sont habituellement recommandés (6 à 8 verres)1. Choisissez une eau riche en magnésium (au-delà de 50 mg), celle-ci facilite le transit.

Sélectionnez vos aliments, réduisez la consommation des aliments constipants comme les bananes, les carottes, les coings, les aliments riches en amidon (pommes de terre, riz et pâtes non complets), et ciblez les aliments anti-constipation en augmentant vos apports en fruits et légumes.
Les fibres sont l'allié numéro 1 contre la constipation, mais pas n'importe lesquelles, ce sont les fibres non solubles qu'il est préférable de consommer puisqu'en absorbant l'eau, elles hydratent les selles et accélèrent le transit. On les trouve dans les fruits comme les dattes, les abricots secs et surtout les pruneaux (en commençant par 2 par jour et sans dépasser 3 ou 4 car ils peuvent être irritants pour les intestins), les raisins, le kiwi, les agrumes ; et les légumes riches en fibres tels que les poireaux, le céleri, le fenouil, les haricots verts, les légumineuses (lentilles, pois secs, fèves et haricots secs). Choisissez du pain et des féculents complets, des céréales entières3.
Il existe toutefois un bémol : certains intestins délicats supportent difficilement les fibres en excès, avec un risque de ballonnements, de gaz ou d'inconfort digestif. Il convient de trouver un juste milieu entre les troubles digestifs et l'apport en fibres.

Pratiquez une activité physique, car cela stimulera votre transit ! Tout en respectant vos limites, essayez de marcher quotidiennement ou de faire un sport adapté à votre forme. Le yoga est connu pour ses "vertus intestinales"1.

• Certaines plantes peuvent avoir un effet sur le transit . Vérifiez au préalable avec votre médecin ou votre pharmacien si elles sont compatibles avec vos traitements.

• Idéalement, créer un "rituel" en allant à la selle à la même heure, après le petit-déjeuner par exemple.

• Buvez un café ou un verre d'eau glacée avant d'aller aux toilettes, certains intestins y sont très sensibles.

• Le massage abdominal permet de stimuler le transit, cela consiste à masser le côlon, en suivant le sens de progression des selles, du côlon droit au côlon gauche ; une séance avec votre kiné serait formatrice afin qu’il vous fasse une démonstration.

• La position turque (autrement dit accroupie) favorise l'expulsion des selles pour des raisons anatomiques.

Les laxatifs

Quand le changement de l'hygiène de vie ne suffit pas, des laxatifs doux adaptés à la constipation chronique peuvent être prescrits. Certains attirent l'eau dans les selles pour les ramollir ou les lestent, et d'autres augmentent la lubrification. Attention cependant à l’utilisation des laxatifs en vente libre, il est très important d’en parler avec votre médecin ou votre pharmacien pour toute utilisation prolongée.

Pour aller plus loin :

(1) National MS Society, symptoms, bowel problems, consulté le 17/09/2019
https://www.nationalmssociety.org/Symptoms-Diagnosis/MS-Symptoms/Bowel-Problems

(2) Constipation chronique iatrogène, B.Coffin, POST’U 2014, Paris
https://www.fmcgastro.org/textes-postus/no-postu_year/constipation-chronique-iatrogene/

(3) De Vries J., Le Bourgot C., Calame W., Respondek F. Effects of β-fructans fiber on bowel function: A systematic review and meta-analysis. Nutrients. 2019;11:91. doi: 10.3390/nu11010091.

(4) Eureka Vidal Santé – La phytothérapie dans le traitement de la constipation
https://eurekasante.vidal.fr/maladies/estomac-intestins/constipation-adulte.html?pb=phytotherapie-plantes

Publié le : 04/11/2019

Restez informé

Chaque mois, un compte rendu
de l’actu Sep-Ensemble dans votre boite mail.