Comprendre la SEP

« Le système nerveux central (SNC)
est l’ensemble formé par le cerveau… »

Comprendre la SEP

« Le système nerveux central (SNC) est l’ensemble formé par le cerveau… »

Aidants - Définition

« Quel que soit le nom
qu'on leur attribue… »

 

 

Dépression, déprime : comment
faire face ?

Certains moments de la vie sont difficiles à affronter, particulièrement lorsque l’on vit avec une sclérose en plaques.

Morosité, déprime voire dépression : voici quelques conseils que j’ai pu tirer de mon expérience pour aller mieux.

Comment puis-je savoir si je fais une dépression ou si je déprime juste un peu ?

Nous avons tous des hauts et des bas, c'est parfaitement normal de se sentir un peu moins bien, un peu déprimé une fois de temps en temps, spécialement quand vous gérez des difficultés émotionnelles comme votre vie amoureuse, des problèmes de boulot ou si vous vous faites du souci pour votre enfant. Une déprime s'améliore sur une courte période. Cependant, si vous vous sentez dépressif, vous pouvez avoir du mal à secouer ce sentiment de tristesse : vous pouvez vous sentir triste sur une période de quelques semaines ou mois, voire davantage. Si c'est le cas et que vous sentez qu'il peut s'agir d'une dépression, il est important d'en parler à votre médecin ou votre infirmière. Ils peuvent vous aider à établir l'origine possible, diagnostiquer la nature et le degré de l'affection, ainsi que vous fournir des solutions appropriées.

Est-ce ennuyeux de rester seul en étant déprimé ?

La plupart des gens aiment passer du temps seul, une fois de temps en temps. Et, si c'est fait dans les bonnes circonstances, ce choix peut fournir l'opportunité idéale pour vous concentrer sur vous-même, de juste vous « mettre sur pause » et de recharger un peu vos batteries.

Cependant, si vous vous sentez déprimé, passer du temps seul, en évitant les gens et les activités que vous appréciez habituellement, peut en réalité aggraver ce sentiment.

Vous pouvez vouloir être seul, parce que vous sentez que c'est fatigant ou perturbant d'être avec d'autres personnes, mais répéter cette attitude encore et encore, peut vous conduire dans une spirale descendante, vers un isolement plus marqué. Pour rompre ce cercle vicieux, reconnaissez que vous avez besoin de relations différentes avec des personnes différentes : alors si vous vous sentez particulièrement déprimé, choisissez de passer du temps avec quelqu'un que vous connaissez, qui gèrera bien cela. Ou faites quelque chose de calme, comme aller au cinéma ou regarder un DVD ensemble, par exemple.

Ma famille s'inquiète pour moi parce que je semble déprimé. Ils n'arrêtent pas de me demander ce qu'ils peuvent faire pour aider. Que dois-je leur dire ?

C'est assez courant que les amis et la famille veulent aider mais ne sachent pas comment le faire. C'est formidable que les proches souhaitent vous soutenir et il y a beaucoup de choses qu'ils peuvent faire pour vous aider. Si votre humeur est triste depuis quelque temps, il est important d'en parler à votre médecin ou votre infirmière. Votre médecin pourra vous fournir des informations sur votre affection et vous montrer comment trouver d'autres ressources fiables.

Si une dépression a été diagnostiquée par votre médecin, la première des choses que vous pouvez faire pour aider vos proches à mieux vous comprendre est de leur transmettre cette information. Il est important qu'ils comprennent que vos sentiments peuvent ne pas disparaître du jour au lendemain.

Ensuite, réfléchissez à ce que vous attendez d'eux et quels services pourraient vous aider : par exemple, pourraient-ils aller chercher vos enfants à l'école un jour par semaine, ou cela vous aiderait-il plus de partager un café avec eux régulièrement ?

Parfois, les intentions des gens sont bonnes mais, au départ, ils peuvent comprendre la situation de leur point de vue uniquement. Leur but sera de vous voir aller mieux mais ils ne sauront pas comment vous aider à y arriver. Pensez à des choses pratiques qu'ils pourraient faire pour vous aider et expliquez en quoi cela vous aiderez. Par exemple, expliquez qu'un rendez-vous régulier pour un café réduirait le sentiment de solitude que vous avez.

J'aimerais parler à quelqu'un pour m'aider à mieux faire face à ma dépression, comment puis-je choisir un thérapeute ?

Parlez à votre médecin ou à votre infirmière de cette dépression et expliquez comment vous vous sentez. Ils peuvent vous adresser à un thérapeute ou à un service de soutien dans votre région (NDLR : association sur la dépression, groupes de parole…). Une fois que vous avez été adressé à un thérapeute, il est important de se sentir à l'aise avec lui afin d'être capable de lui parler ouvertement et honnêtement, de la façon dont vous vous sentez. Si ce n'est pas le cas, n'hésitez pas à en changer.

Où puis-je rencontrer des personnes qui comprennent ce que je suis en train de traverser ?

Il peut y avoir dans votre région des groupes de personnes avec une SEP ayant vécu des expériences similaires. Vous pouvez demander à votre médecin ou votre infirmière si des services de soutien existent dans votre coin, avec des personnes qui ont une SEP, ou plus généralement, des groupes de personnes ayant l'expérience d'une dépression. Par ailleurs, par le biais des associations de patients, vous pouvez trouver sur votre région des personnes confrontés au même problème et qui pourront vous aider.

Si vous souhaitez plus d'information sur la dépression :

  • Cherchez une association de patients autour de vous avec notre outil
  • Liste des associations : http://www.france-depression.org
  • Ecoute téléphonique : SOS Dépression, 08 92 70 12 38, 7j/7 et 24h/24, (0.33 cts/min)
  • Site internet : Info dépression

Publié le : 17/11/2014 Mis à jour le : 29/03/2018

Restez informé

Chaque mois, un compte rendu
de l’actu Sep-Ensemble dans votre boite mail.