Comprendre la SEP

« Le système nerveux central (SNC)
est l’ensemble formé par le cerveau… »

Comprendre la SEP

« Le système nerveux central (SNC) est l’ensemble formé par le cerveau… »

Aidants - Définition

« Quel que soit le nom
qu'on leur attribue… »

 

 

La musicothérapie en pratique

Après avoir découvert ce qu'était la musicothérapie, je fais le point sur ses aspects pratiques.

Quand opter pour la musicothérapie ? En quoi consiste une séance ? Quel est son coût ? Réponses avec un musicothérapeute, Fabrice Torok, qui pratique dans un institut qui accueille des patients atteints de sclérose en plaques.

Dans quel cas faire de la musicothérapie ?

La musicothérapie est proposée dans certains hôpitaux ou par des musicothérapeutes en libéral.

« Chaque séance est différente et varie en fonction de l'état intérieur du patient et de ce qu'il est prêt à venir travailler », raconte Fabrice Torok. Une séance dure 1 heure en individuel et parfois 1h30 en groupe. « En individuel, la première séance comporte un temps d'échange durant lequel le patient m'expose d'où il vient et quelle est sa demande, afin que je puisse comprendre sa problématique ». Il propose ensuite de travailler sur le souffle et la voix via le chant car c'est un outil extraordinaire de mieux-être, de découverte de soi, de mise en lumière de notre histoire personnelle et de libération des blocages émotionnels.

Le musicothérapeute utilise également d'autres outils selon les préférences du patient : des instruments de musique, la danse, les écoutes musicales axées sur la relaxation ou comme support pour verbaliser et libérer des angoisses, des émotions refoulées …

Combien de séances faut-il faire ?

Cela dépend de chaque personne et de chaque problématique. Certaines personnes auront besoin d'un accompagnement ou d'une thérapie sur la durée, pour d'autres il s'agira d'un soutien plus court. « Dans les cas de sclérose en plaques, il y a une série de deuils successifs, liés aux pertes d'autonomie, détaille-t-il. L'accompagnement se fait aussi en fonction de cela. Au fil de son évolution, cette maladie amène à travailler régulièrement sur la motricité (à l'aide des instruments de musique), sur la mémoire, la régulation du stress, sur la capacité respiratoire qui est souvent rendue difficile... ».

De plus, une problématique peut être suivie par une autre : une fois que la demande initiale est résolue, le musicothérapeute et le patient font le point sur les attentes de celui-ci. Un autre objectif ou une autre demande peuvent apparaître, par exemple, un travail de mémorisation ou l'apprentissage de la gestion du stress.

Quel est le coût d'une séance ?

Une séance individuelle coûte 60 à 70 € de l'heure à domicile si besoin, ou à l'extérieur (en cabinet ou en salle), ce qui est préférable d'après le musicothérapeute puisque le domicile est souvent associé à l'histoire personnelle du patient. Les tarifs en groupe sont moins onéreux pour les participants.

Quelle est la formation d'un musicothérapeute ?

Il y a plusieurs cursus possibles. Le Centre International de Musicothérapie, par exemple, propose un cursus de 2 ans de formation, suivi d'1 an pour faire des stages et écrire un mémoire. Mais il y a aussi des cursus en université à Paris, Montpellier, Nantes notamment. Précision importante : un musicothérapeute n'est pas toujours psychologue à la base, mais il suit dans ce cas-là des modules de psychologie durant sa formation.

Comment trouver un musicothérapeute ?

La Fédération Française de Musicothérapie réunit toutes les écoles sérieuses. Elle propose sur son site un registre rassemblant par département les musicothérapeutes ayant suivi l'une ou l'autre de ces formations. « Et comme pour toute autre forme de thérapie, les affinités personnelles sont importantes à prendre en compte », conclut-il sagement.

Publié le : 19/08/2016 Mis à jour le : 29/03/2018

Restez informé

Chaque mois, un compte rendu
de l’actu Sep-Ensemble dans votre boite mail.