Comprendre la SEP

« Le système nerveux central (SNC)
est l’ensemble formé par le cerveau… »

Comprendre la SEP

« Le système nerveux central (SNC) est l’ensemble formé par le cerveau… »

Aidants - Définition

« Quel que soit le nom
qu'on leur attribue… »

 

 

Mémo pratique pour voyage réussi

Avant de partir en vacances, avez-vous pensé à tout ? Voici une checklist qui devrait vous aider.

Après vous avoir donné mes trois conseils pour un voyage réussi, voici une petite checklist à faire avant de fermer vos valises !

  • Vérifier à l'avance si la destination nécessite des vaccins particuliers ou la prise de médicaments contre le paludisme.

  • Se renseigner sur la météo du pays visité si la chaleur majore les symptômes. J'évite toujours la saison la plus chaude et je gère la chaleur en prenant des bains froids dès que je suis de retour à l'hôtel, ce qui atténue l'intensité de mes douleurs. Il existe des gilets réfrigérés dans lesquels je n'ai pas encore investi (je fais des pauses dans des cafés climatisés, je me baigne dans la mer ou en piscine, j'utilise un spray d'eau pour me rafraîchir le visage et le corps, ou je passe un glaçon sur ma peau).

  • Ne pas oublier la carte de personne handicapée, qui permet d'éviter les trop longues queues.

  • Avoir une ordonnance rédigée en dénomination commune internationale si on part hors de France, la posologie et le matériel nécessaire. Une attestation certifiant que le patient nécessite ce traitement en raison de son état de santé, est également requise.

  • Pour les voyages en Europe, la CPAM peut fournir une carte européenne d'assurance-maladie (à demander au moins 2 semaines avant le départ), qui permet une prise en charge des frais médicaux.

  • Partir avec suffisamment de médicaments (je prévois toujours un pilulier dans ma valise et un autre dans mon sac à main en cas de voyage en avion, au cas où la valise soit perdue ou mon sac volé). Ne pas oublier un conditionnement isotherme si besoin.

  • Ne pas négliger le repos une fois sur place (personnellement, dès que je dépasse mes limites, mon corps me rappelle à l'ordre très rapidement avec des douleurs !). Je passe donc l'après-midi dans mon lit pour me remettre de la visite du matin. Souvent, je n'ai pas le courage de ressortir le soir, alors je grignote dans la chambre ou dine près de l'endroit où je dors, et je me couche tôt.

  • Prévoir quelques jours reposants à la fin du séjour ou une fois de retour en France. Je me souviens qu'après mon voyage à New-York, j'avais mis plusieurs semaines à me remettre de l'épuisement, du décalage horaire, du voyage ! Heureusement, à l'époque, j'étais en congé sabbatique et j'avais pu me reposer comme je l'entendais.

Ces limites peuvent sembler très contraignantes et frustrantes ; elles sont le prix à payer pour découvrir un nouveau pays et je les accepte bien volontiers !

Publié le : 05/07/2018 Mis à jour le : 30/08/2018

Restez informé

Chaque mois, un compte rendu
de l’actu Sep-Ensemble dans votre boite mail.